A la une
Atlas des paysages
Atlas des Paysages

Les Atlas des paysages visent à informer sur la gestion du territoire, la conservation de celui-ci. Ils mettent d’abord l’accent sur son identité ses particularités, ce qui permet de le singulariser et de le comprendre. Ils se positionnent ensuite dans une démarche prospective en terme d’aménagement, à travers des recommandations et des orientations à suivre pour l’avenir. Le but étant de favoriser la préservation et la diversité des paysages, les mettre en valeur, leur redonner de la cohérence et de la qualité, mieux intégrer l’Homme dans l’espace qu’il s’est approprié.
Dans les Atlas sont mobilisées les connaissances scientifiques, historiques et des observations de terrain.
Le territoire observé est ainsi divisé en unités paysagères, qui sont décrites. On en recense 80 aux Antilles-Guyane et à la Réunion.

Les Atlas ont un statut consultatif ils n’en demeurent pas moins des outils de références sur lesquels peuvent s’appuyer les collectivités dans leur politique d’aménagement et la réalisation de document relatif à l’aménagement PLU PLUI SCOT SAR …

Les Atlas sont aussi à destination des citoyens, ils sont illustrés avec des photos, accompagnées de cartes et parfois de représentation numériques en 3D. Les textes explicatifs, utilisent un jargon accessible à tous, facilitant la diffusion d’information aux lecteurs.

Atlas de la Guadeloupe
La Basse-Terre a un étagement naturel sur les pentes du relief, unique en Guadeloupe.

Atlas de la Guyane
De l’amont à l’aval du fleuve Maroni, les peuples changent, les paysages qui en découlent aussi

Atlas de la Martinique
On pourrait valoriser les rivières au Carbet pour la promenade et le pique-nique ?

Atlas de la Réunion
La ville du Port apparaît comme l’exemple réunionnais d’une cité-jardin.