Chantier BTP
Cinestar
Boom des cinémas en Guadeloupe

Faisons un diagnostic du monde du cinéma en Guadeloupe:
D’abord il est intéressant de constater l’existence de projections itinérantes entre les communes, l’existence de projection d’art et essaie en plus de l’offre de blockbuster (ces films souvent américains à vocation commerciale).
La Guadeloupe possède 3 cinémas occasionels au Lamentin, au Moule et à Marie-Galante. Il existe 2 cinémas « de programmation hebdomadaire » à Basse-Terre et Pointe-à-Pitre respectivement D’Arbaud et Rex, soit pour cette offre:
6 salles, 1130 places des chiffres inférieur à la Martinique pourtant moins peuplée, il en est de même pour la fréquentation, elle est 2 fois moins importante que chez la voisine du sud. On souligne enfin le fait qu’il n’existe pas de multiplexes (au moins 10 salles), alors qu’il est prouvé que ces cinémas offrant plus de salles, une plus grande variété de films et des services (restauration, salle de jeux etc ..) attirent d’avantages de personnes et sont plus rentables.

Le Rex et d’Arbaud appartiennent au groupe Elizé lequel a pourtant développé l’offre de multiplexe dans les 2 autres DFA:

- En 1998 en Martinique avec Madiana : multiplexe restaurants, palais des congrès et autres services.
- En octobre 2012 en Guyane avec Agora (6 salles et un fast food) adossé à  un centre de vie et sa panoplie de services ..

On constate donc un retard de l’offre de cinéma en Guadeloupe laquelle pourrait être accompagnée de services. Cette tendance par contre devrait s’inverser à l’avenir. En effet, on a constaté un essort de projets, pour l’instant on ne peut pas donner de date mais au plus optimiste le 1er devrait sortir de terre en 2015.

Un cinéma dans un Centre de Vie :

Annoncé dans le centre d’activité de la Providence, ce centre de vie sera développée par André Saada qui a déja initié celui de Guyane avec le cinéma Agora. Le centre de vie version Guadeloupe accueillera des restaurants, un hôtel des magasins et un cinéma multiplexe de 10 salles a priori au nom du groupe portoricain/américain Cinestar. Pour l’instant on ne sait pas quand sera réalisé ce centre de vie de 70millions d’euros, le permis de construire a été délivré … mais il manque la mise en chantier.

Cinestar Centre de vie Guadeloupe

Un cinéma adossé au Mémorial Acte

Prévue pour être au coeur d’un espace dédié aux loisirs, ce cinéma fera partie intégrante du Mémorial ACTe et servira de palais des congrès. Il sera composé de 5 à 10 salles.

Un cinéma à Boisripeaux (Annulé)

Ce projet avait été annoncé dans FranceAntilles Guadeloupe, il s’agissait d’un complexe de 5 salles de cinéma avec des magasins, restaurants salle de bowling.

Un cinéma au Raizet

L’ancien aérogare du Raizet va être réhabilité en projet tertiaire, culturel et de loisir appelé :  Aéropole Il sera constitué de bureaux commercers restaurants, activités de loisirs et de 10 salles de cinéma

.

.

Ce sont donc 4 cinémas, (soit  27 à 35  salles) qui pourraient sortir de terre, lesquels parfois distant d’à peine 1km risquent d’être mis en concurrence. Ils sont tout les 4 situés dans ou en périphérie de l’agglomération pointoise et s’inscrivent dans lamême zone de chalandise.
A un manque de structures adéquates dédiées au 7e art, pourrait y répondre un excès de structures, c’est tout un  paradoxe.

En image la localisation des 4 projets de cinéma ( en jaune) sur 7km

Cinéma Guadeloupe

Gaeth et Skenzy