A la une
Savane Fort-de-France
La Savane (Fort-de-France) espace en voie de réappropriation

BIM a occupé la Savane
Cet article commence par un fait qui remonte à la semaine dernière: BIM a occupé la Savane.

BIM ?

BIM

BIM (Brigade Initiative Martinique) est un comité citoyen apolitique constitué de jeunes bénévoles voulant par des actions simples et efficaces faire bouger les choses en Martinique, sensibiliser sur des problématiques par exemple en terme de tourisme ou encore d’écologie. Tout cela se fait à travers les réseaux sociaux.

#OccupyLaSavane

Ce Samedi 16 Mars 2013 une cinquantaine de personnes était réunie sous la houlette de BIM autour de la Savane pour une manifestation pacifique et originale. Il s’agissait d’un flashmob qui consistait pendant une dizaine de minutes à occuper le parc en y pratiquant une activité de son choix : Bèlè, baseball, football, bain de soleil les activités étaient diversifiées et ont attirés les curieux et les touristes. L’action a été vive … une étincelle en fait qui peut-être en appellera d’autres.

Nous vous invitons à lire cet article du blog de AEZ .  Gaeth était sur place et des photos ont été prises :

Une volonté des pouvoirs publics ?

Et les pouvoirs publics dans tout ça ? L’action de BIM révèle un mal-être, c’est un SOS, les citoyens se désolent de voir un élément d’identité de la ville en quasi-abandon. « Quasi » tout simplement parce que la mairie n’est pas totalement insensible à l’état de la Savane, surtout dans une optique de revitalisation, rénovation et réhabilitation de la ville historique.

Jadis lieu de convergence de la vieille ville de Fort-de-France, la Savane a petit à petit perdu en attractivité et ce en parallèle avec la dégradation du centre-ville de Fort-de-France.

Un chantier lancé … mais inachevé

Dès 2001 des forums urbains sont organisés par la mairie et révèlent un constat: il faut changer l’état de la Savane pour que tout le monde s’y retrouve.

19 millions d’euros sont mis sur la table (Europe,  ANRU, Ville de FDF, Conseil régional, Conseil général ) des appels à candidature sont émis et dès Janvier 2007 le chantier est lancé, la Savane entre en plein relooking.

Projet non retenu :

Savane Fort-de-France

Projet retenu de la Savane :

Savane Fort-de-France

Est livré 1an et demi plus tard une partie du front de mer (l’actuelle partie aménagée, appelée Malecon) et au bout de 3 ans l’actuelle Savane voit le jour. Sur l’ensemble prévu seule une partie n’a pas vu le jour pour des raisons internes à l’entreprise chargée des travaux. Du coup il a été décidé de diviser la Savane en 2 phases de travaux, la première a donc été déclarée comme achevée et depuis 2 ans et demi la seconde se fait attendre.

Savane Fort-de-France

Voici des photos de la partie livrée :

Savane Fort-de-France Savane Fort-de-France Savane Fort-de-France Savane Fort-de-France Savane Fort-de-France Savane Fort-de-France Savane Fort-de-France

Une finalisation très attendue

La suivante comprend donc la partie non-livrée actuellement à l’abandon: une plaie, un travail non fait qui en fait dévalorise le reste du parc déjà aménagé. Cette 2eme phase en état d’abandon devrait être reprise dans le courant de l’année 2013 et comprendra une probable revalorisation des fortifications (voire plus bas), la réalisation d’une place (Le Parvis des livres) face à la Bibliothèque Schoelcher + la finalisation du parking de la Savane et de l’avenue des Caraïbes.  Tout cela permettra d’effacer « la perspective gâchée  » sur la Bibliothèque Schoelcher dont on avait parlé dans le scénario d’un débarquement à Fort-de-France, lequel n’épargnait du tout pas la Savane.

Savane Fort-de-France

Probable revalorisation des ruines :

Malecon Fort-de-France

.

La Grande Savane du 21e siècle

A terme donc la vrai Savane sera livrée tel qu’imaginée au début :

-ouverture sur la mer ( réalisé)

-aménagement des abords (incomplet)

-Avec un devoir de mémoire ( en cour)

-Un moindre sentiment d’insécurité (déjà avancé)

-Diversité d’usages (…)

-Ambiance nocturne (réalisée)

-Harmonisation des circulations piétonnes et automobiles (réalisée)

La Savane enfin achevée comprendra donc en plus: des îlots thématiques symbolisant la culture, le paysage antillais, des oeuvres d’arts avec un devoir de mémoire, un second mail (allée piétonne bordée d’arbres destinée à la promenade aux jeux et à la détente) sur l’avenue des Caraïbes (celle du Snack Elizé) qui revalorisera la « perspective gâchée »  sur la Bibliothèque Schoelcher revenons justement sur celle-ci :

fort-de-france (25)

Voici ce qui est envisagé :

avenue des caraibes Avenue des Caraibes

Mais tout ça le citoyen lambda ne le sait pas … et c’est bien dommage car monsieur tout-le-monde a du mal à lire et comprendre la ville (son espace de vie) si on ne lui explique pas certains enjeux.

L’intérêt d’#OccupyLaSavane est que la manifestation confirme une nouvelle fois la volonté de voir vivre et s’animer la Savane, sans doute l’impatience aussi des martiniquais et permet aussi pourquoi pas de redéfinir dans la 2eme phase de travaux des aménagements complémentaires. Imaginons un espace musical ou de danse permanent qu’on animerait en saison touristique et aussi de nuit. Imaginons aussi des aménagements pour les sportifs du Dimanche et pourquoi pas plus de bancs un peu plus d’espaces ombragés ? Toutes ces questions méritent réflexion.

Pour conclure, la Savane par sa taille, sa situation, son statut est un espace que la population veut voir revalorisé, les politiques publiques ont voulu agir dans ce sens, mais la malchance a frappé et une partie du projet n’a pas vu le jour. Depuis la Savane a tout de même essayé de renaître mais force est de constater qu’il y a un sentiment d’inachevé et en même temps un ré-endormissement autour de l’espace, des actions ponctuelles (concerts, danse en plein air) mais aussi spontanées (comme #OccupyLaSavane) sont les outils de redynamisation de l’espace.

GaethBlog.
.
.
.

Source images et infos :

GIP 2

Phytolab

ANRU : PDF sur la Savane

SEMAFF : réaménagement de la Savane