A la une
Trenelle codé
Le Petit Journal donne la parole aux zones de relégation

A l’occasion du passage de François Hollande aux Antilles, le Petit Journal de Canal+ a voulu montrer l’envers du décor antillais, à côté duquel le Président serait passé. Si les Antilles françaises offrent un magnifique cadre et que le niveau de vie moyen est parmi les plus élevés au monde, cela n’empêche pas une partie de la population de vivre dans des conditions difficiles. Les premiers éléments cités dans le reportage sont la violence, la drogue et le chômage auxquels il faudrait ajouter le coût de la vie, la pauvreté de certains retraités ou encore la précarité des logements.
Ce tableau ne plait pas à une partie de la population qui va parler de clichés. Pourtant, ces conditions sont connues de tous, mais acceptées, banalisées, on finit par oublier, il faut que ce soit la télé qui en fasse un rappel. L’autre réaction négative face à ce reportage, ne peut être qu’un rejet de ces zones sensibles, peuplées de « bons à rien » ou d’immigrés. Ce reportage a rappelé aux antillais les profondes inégalités qui marquent la société antillaise.

En couverture : un quartier populaire de Fort-de-France
Trenelle codé